Comment bien choisir ses chaussures de running ?

Devenue très tendance depuis quelques années, la course à pied attire des millions d’adeptes. Pour garantir un confort optimal, il est nécessaire de s’équiper correctement, notamment lorsqu’il s’agit de choisir une paire de tennis. Avec la grande diversité des marques et des modèles présents sur le marché, ainsi que les nombreuses idées reçues, il devient difficile de s’y retrouver, sans les bons conseils. Dans ce cas, comment faire pour trouver les chaussures de sport les plus adaptées ?

Le confort, un critère essentiel pour se sentir à l’aise

Le confort est sans doute la première chose à privilégier, lorsqu’il s’agit d’un tennis de sport. Essayer des chaussures de running pour la première fois permet tout de suite de savoir si le pied est bien adapté à la chaussure, et si l’on se sent bien à l’aise. Il n’est pas encore question de l’aspect technique, mais seulement d’une première impression. En cas de gêne ou de déséquilibre, il ne faut surtout pas hésiter à en changer, car cela peut risquer de s’amplifier pendant la course. Il ne faut donc pas se précipiter, et prendre le temps d’essayer plusieurs modèles. Avec les différentes technologies et les matériaux utilisés par les marques d’équipement de sport tels que le gel, la mousse, l’air ou encore la plaque en carbone, chacun peut choisir la paire qui lui convient le mieux. Pour avoir plus de précision, cliquez ici.

Choisir en fonction de la morphologie et du type de foulée

Le poids joue un rôle clé dans le choix d’une chaussure de sport. Sa résistance dépend en grande partie des contraintes, auxquelles elle est soumise. Par exemple, celles-ci ne sont pas les mêmes pour un coureur de 60 kg, et un autre de 95 kg. De même, une séance de musculation ou une partie de trampoline ne produit pas les mêmes effets qu’un jogging, d’environ une demi-heure. Il vous est aussi nécessaire de déterminer votre type de foulée, avant de choisir la paire de baskets adaptée. Il y a la foulée universelle ou neutre et sans appui latéral, la foulée pronatrice, caractérisée par une prise d’appui sur l’intérieur du pied, et la foulée supinatrice avec une attaque par l’extérieur. Pour en avoir une idée, vérifiez l’usure de vos anciennes chaussures. Certaines marques proposent des corrections sur leurs modèles (renfort extérieur, semelle spécifique…), mais si vous n’arrivez pas à vous y retrouver, les professionnels conseillent d’opter pour les modèles universels et d’essayer soi-même d’améliorer sa foulée pendant les exercices.

La fréquence de pratique et le type de terrain à parcourir

S’entraîner sur un vélo d’appartement, ou courir sur un tapis de marche pour se détendre, se différencie largement du marathon et du trail, des sports qui nécessitent un effort plus intense. Un sportif à la recherche de la performance doit donc opter pour des chaussures plus abouties du point de vue technique, pour avoir une meilleure efficacité. D’un autre côté, il faut prendre en compte le type de terrain, sur lequel vous allez courir. Ainsi, disputer un trail implique de passer par des sentiers de montagne, des chemins accidentés et escarpés, ou encore dans l’eau. En plus d’autres équipements indispensables comme le cardio fréquencemètre, il faut privilégier des baskets capables d’amortir les chocs fréquents, et qui garantissent une bonne adhérence, afin de prévenir les glissades et les blessures. Faites confiance à une enseigne spécialisée, et assurez-vous d’avoir les meilleurs conseils avant de vous lancer.